Home » Archives » L’exposition itinérante, ENTRE ESPAÑA Y RUSIA. RECUPERANDO LA HISTORIA DE LOS NIÑOS DE LA GUERRA, a quitté Terrassa (Barcelona) et va s’arrêter à Guadalajara (Comuninad autónoma de Castilla-La Mancha).

L’exposition itinérante, ENTRE ESPAÑA Y RUSIA. RECUPERANDO LA HISTORIA DE LOS NIÑOS DE LA GUERRA, a quitté Terrassa (Barcelona) et va s’arrêter à Guadalajara (Comuninad autónoma de Castilla-La Mancha).

Affiche de l’exposition à Guadalajara

Du 6 février au 10 avril 2018, l’exposition « ENTRE L’ESPAGNE ET LA RUSSIE. POUR RÉCUPÉRER L’HISTOIRE DES ENFANTS DE LA GUERRE »   sera présente à l’ ARCHIVO HISTÓRICO  PROVINCIAL de GUADALAJARA (Calle Julián Besteiro, 1 y 3).

De nombreuses manifestations vont accompagner le passage de cette exposition dans la cité de Guadalajara :

 

  Le 6 février 2018 à 19 heures se tiendra l’inauguration de l’exposition  en présence de Verónica Sierra Blas de la Universidad de Alcalá de Henares, commissaire de l’exposition. Verónica Sierra Blas, docteure en histoire, a écrit le livre «Palabras huérfanas. Los niños y la Guerra Civil » ( Paroles orphelines. Les enfants et la Guerre Civile), publié aux éditions Taurus en 2009. Cet ouvrage est à l’origine de cette exposition itinérante partie en 2012 de Alcalá de Henares et qui fait étape à Guadalajara, ville ou province d’où sont originaires des membres de la famille de Verónica Sierra Blas.

L’exposition se compose de 6 panneaux : 1- Guerre et enfance, 2- De l’évacuation à l’exil,  3- Une patrie, trois mille destins, 4- D’espagnols à russes, vie quotidienne, éducation et politique, 5- Entre deux guerres, 6- Retours et Mémoires.

Après l’inauguration de l’exposition, Verónica Sierra Blas donnera une conférence sur le thème  : « Los niños/as españoles evacuados a la URSS durante la Guerra Civil » (Les enfants espagnols évacués en URSS pendant la Guerre Civile).

Puis suivra une conférence de Alicia Alted Vigil sur « Los difíciles retornos de los Niños de Rusia » (Les difficiles retours des Enfants de Russie). Alicia Alted Vigil est une historienne espagnole, spécialisée dans l’étude de l’exil républicain de la guerre civile et est professeure de la Universidad Nacional de Educación a Distancia de Madrid (UNED).

Elle a écrit de nombreux livres sur ce sujet :

«Los niños de la guerra de España en la Unión Soviética : de la evacuación al retorno, 1937-1939 », paru en  1999, (Les enfants de la guerre d’Espagne en Union Soviétique : de l’évacuation au retour). Ce recueil a été écrit par Alicia Alted Vigil, Encarna Nicolás Marín et Roger González Martell.

«La voz de los vencidos : El exilio republicano de 1939 », 2005, (La voix des vaincus : l’exil républicain de 1939).

« Dos patrias, tres mil destinos : vida y exilio de los niños de la guerra de España refugiados en la Unión Soviética », 2010, ( Deux patries, trois mille destins : vie et exil des enfants de la guerre d’Espagne réfugiés en Union Soviétique).

 

Après ces deux conférences, Elena Nikonorova proposera un récital de chansons russes.

Ce lien pour écouter Elena interprétant Gracias a la Vida de Violeta Parra :

https://www.youtube.com/watch?v=rYlhz17OlPA

Cette soirée inaugurale sera orchestrée par Rafael de Lucas Vegas (Archivo Histórico Provincial de Guadalajara).

 

  Le 6 mars 2018 à 19 heures, une table ronde aura lieu avec pour sujet : « Los niños/as de Guadalajara evacuados durante la Guerra Civil : historia y testimonios » (Les enfants de Guadalajara évacués pendant la Guerre Civile : Histoire et témoignages). Pedro A. et Xulio García Bilbao (Foro de la Memoria de Guadalajara -Forum de la Mémoire de Guadalajara) conduiront les débats.

Invitation à la table ronde du 06 mars 2018

Participeront à cette table ronde :

Pedro García Bilbao (Foro por la Memoria de Guadalajara) qui interviendra sur le thème : « Guadalajara, línea de frente, ciudad de refugiados » (Guadalajara, ligne de front, ville de réfugiés).

Verónica Sierra Blas (Universidad de Alcalá) qui traitera le sujet suivant : « La evacuación de La Inclusa de Guadalajara en tiempos de guerra » (L’évacuation de l’Hospice des enfants trouvés de Guadalajara en temps de guerre).

Puis deux témoignages importants suivront : celui de María Teresa Palacio, âgée aujourd’hui de 88 ans,  et celui de Valentina Bernáldez Herrero (« dos niñas de Guadalajara evacuadas a Cataluña y Francia en 1937 »  – deux fillettes de Guadalajara évavuées en Catalogne et en France en 1937).

Cette soirée se terminera par un échange avec le public qui, peut-être, apportera d’autres témoignages sur cette période de « Los niños de Guadalajara evacuados  durante la Guerra de España 1936-1939 ».

 

  Le 20 mars 2018 à 19 heures, sera projeté le documentaire « El último maestro ruso » de 2016 de Anaïs Berdié. Le film sera présenté par Anaïs Berdié (directrice), Irene del Cerro ( chef de production)  et Ángel Gutiérrez (protagoniste et « Niño de Rusia »). Ce film raconte l’histoire de Ángel, ce « Niño de la guerra » . Ángel Gutiérrez Ramírez fait partie de ces enfants qui ont quitté leur terre asturienne peu de temps avant que Gijón et le reste des Asturies ne tombent aux mains des franquistes le 20 octobre 1937. Ángel, 6 ans et sa sœur ont embarqué à El Musel en direction de la Russie. Dans ce pays lointain, Ángel  va apprendre à diriger et à devenir acteur à l’École de théâtre de Moscou, en autre. Bien que très populaire en Russie, il revient en Espagne en 1974 et devient un grand directeur de théâtre. Il a été le « Maestro ruso » de grands interprètes comme Eduardo Noriega, Javier Gutiérrez ou Luisa Martín…

Après les interventions de Anaïs Berdié, de Irene del Cerro et de Ángel Gutiérrez, aura lieu un débat avec les spectateurs.

 

 

Invitation à la projection du film El último maestro ruso

 

 

Ángel Gutiérrez Ramírez «Un niño de la guerra»  dont parle Elena Nikonorova

 

Affiche du film El último maestro ruso

 

Le 10 avril 2018 à 19 heures, dernier jour de l’étape à Guadalajara de l’exposition avec deux temps forts :

Josefina Cuesta Bustillo, professeure d’histoire contemporaine à la  Universidad de Salamanca, qui parlera de « La(s) memoria(s) de los Niños de Rusia » (La/es  mémoire/s  des Enfants de Russie). Josefina Cuesta Bustillo est spécialiste de l’Histoire de l’Espagne du XXe siècle, de la Mémoire historique (Histoire des mouvements migratoires au XXe siècle, Histoire des femmes espagnoles au XXe siècle …..).

Parmi ses nombreux livres, citons :

« Emigración y exilio. Españoles en Francia. 1936-1946 » avec le concours de Benito Bermejo, 1996. (Émigration et exil. Espagnols en France. 1936-1946).

« Retornos de exilios y migraciones », 1999. (Retours d’exils et de migrations).

« La odisea de la memoria : historia de la memoria en España. Siglo XX », 2008. ( L’odyssée de la mémoire : histoire de la mémoire en Espagne. XXe siècle).

« La residencia de señoritas y otras redes culturales femeninas », 2015, livre écrit avec le concours de María José Turrión García et Rosa María Merino Hernández. (La résidence de jeunes filles et autres réseaux culturels féminins).

 

Puis suivra en guise de conclusion le Testimonio (Témoignage) de Araceli Ruiz (Niña de Rusia). Araceli Ruiz Toribios, née à Venta de Baños dans la province de Palencia, a, elle aussi, quitté en 1937 sa terre natale à l’âge de 13 ans et s’est exilée en Russie. Elle est revenue, seule, en Espagne en 1980, son mari Laureano Fernández Suárez étant décédé à Moscou en 1975.

Cette dernière journée sera présentée par Verónica Sierra Blas.

Invitation à la journée de clôture de l’exposition à Guadalajara le 10 avril 2018

 

NOUVEAUTÉ :

Cette exposition itinérante qui  fait une halte à Guadalajara sera accompagnée de documents inédits sur les enfants évacués de cette province en 1937 vers la Catalogne et pour certains, vers la France après la chute de la Catalogne en début 1939 (Archives Historiques Provinciales de Guadalajara).

En plus, des visites guidées et des activités scolaires seront organisées.

Plus d’informations sur le lien :

http://www.guadarchivo.es

 

INFORMATION DU 29 MAI 2018 : La durée de l’exposition « ENTRE L’ESPAGNE ET LA RUSSIE POUR RÉCUPÉRER L’HISTOIRE DES ENFANTS DE LA GUERRE », qui devait se terminer le 10 avril 2018 à Guadalajara, a été prolongée jusqu’au 30 mai 2018. 

 

Claudine Allende Santa Cruz

Marie Le Bihan    

                                                                                                                                                                                                                         le 04 février 2018