Home » Commémorations » 10 octobre 2014, un hommage à l’ex-base des sous-marins de Brest

10 octobre 2014, un hommage à l’ex-base des sous-marins de Brest

 

Le 10 octobre 2014, un hommage spécifique a été rendu aux Républicains espagnols et à l’ensemble des travailleurs ayant édifié la base de sous-marins de Brest sous la contrainte de l’Occupant.

La cérémonie[1]  était présidée par le contre-amiral François-Régis Cloup-Mandavialle, commandant de la base de défense de Brest-Lorient, représentant le vice-amiral d’escadre Emmanuel de Oliveira, commandant l’arrondissement maritime Atlantique et préfet maritime de l’Atlantique, en présence du capitaine de vaisseau Gilles Picat, commandant de la base navale de Brest, et de diverses personnalités civiles dont le représentant du maire de Brest. Elle a rassemblé en tout une centaine de personnes.

base2

Dans son discours, Gabrielle Garcia, présidente de MERE 29, a notamment rappelé les conditions de travail inhumaines dans lesquelles a été construit en 500 jours, ce colossal édifice.

base3

Elle a poursuivi par la lecture d’un poème traduit en français par María Lopo et Michèle Le Fort, spécialement écrit pour cette occasion en galicien et en castillan par Claudio Rodríguez Fer[2], universitaire, poète et dramaturge espagnol engagé dans la mémoire républicaine en Galice et Président d’Honneur de MERE 29. Ce poème a été ensuite lu en espagnol par Luis Garrido[3] puis en breton par René Kergoat, qui en assuré la traduction.

base7                  base9

Gabrielle Garcia et le contre-amiral François-Régis Cloup-Mandavialle ont procédé ensuite au dévoilement de la plaque commémorative et au dépôt de deux gerbes

2014MBST210_001_010.jpg             base13

A l’issue de la cérémonie, Claudine Allende Santa Cruz et Raoul Exposito, fille et fils de républicains espagnols et membres de MERE 29, ont procédé à un jet de couronne à la mer, face aux alvéoles de l’ex-base des sous-marins.

  base15               base16

Cette journée riche en émotions, s’est poursuivie par un buffet au Centre Espagnol Récréatif et Culturel de Brest, mis à la disposition de MERE 29 par son président, Antonio Fuentes. A cette occasion, Claudio Rodríguez Fer, Président d’honneur de MERE 29, venu de Galice, et Hugues Vigouroux, vice-président de MERE 29, ont adressé quelques mots aux personnes présentes, parmi lesquelles, Andrée Loaec, fille de Marie “Mimie” Salou[4], grande résistante brestoise, qui nous a fait l’amitié de rappeler à l’assistance les liens qui unissaient sa mère et d’autres combattants de la démocratie et de la liberté, membres de cette “armée des ombres”, avec l’Espagne Républicaine, première sentinelle de l’Europe face à l’ombre fasciste.

base19             base18

[1]: http://www.colsbleus.fr/articles/3134

[2]: http://lahistoriaenlamemoria.blogspot.fr/2014/10/homenaje-los-exiliados-espanoles.html

[3]:http://www.youscribe.com/catalogue/livres/savoirs/biographies/une-longue-marche-1563172

[4]:http://www.lesamisdelaresistancedufinistere.com/page394/page95/styled-9/page177/index.html