Home » Lire écouter voir » Videopoema PAI MEU (AMÉN, CAMARADA) de Claudio Rodríguez Fer, Président d’honneur de Mere29 et Président de la Asociación para a Dignificación das Vítimas do Fascismo

Videopoema PAI MEU (AMÉN, CAMARADA) de Claudio Rodríguez Fer, Président d’honneur de Mere29 et Président de la Asociación para a Dignificación das Vítimas do Fascismo

Claudio Rodríguez Rubio et son fils Claudio Rodríguez Fer dans les années 1970

Claudio Rodríguez Fer en terre natale de la poétesse bretonnante Anjela Duval

 

Lien direct du videopoema PAI MEU (AMÉN, CAMARADA), de Claudio Rodríguez Fer (París, 2018) :

 

http://ultragrafico.expoplanetarium.net/pai-meu-amen-camarada/

 

Autre lien datant de mai 2018 dans lequel Claudio Rodríguez Fer raconte l’internement de son père Claudio Rodríguez Rubio dans l’ancienne prison de Lugo :

 

« PAI MEU (AMÉN, CAMARADA) » – MON PÈRE (AINSI SOIT-IL, CAMARADE) – est un poème extrait du livre de Claudio « ÁMOTE VERMELLA » (Edicións Xerais, 2009). C’est un hommage que Claudio rend à son père Claudio Rodríguez Rubio, victime de la répression franquiste pendant la Guerre d’Espagne 1936-1939 et l’après-guerre.

Ces vers en galicien ont été traduits en diverses langues : castillan, anglais, français, italien, espéranto, grec et russe.

PAI MEU en galicien, castillan, anglais

PAI MEU en français, italien, en espéranto

PAI MEU en grec et russe

 

En effet, Claudio Rodríguez Rubio a été interné dans l’ancienne prison provinciale de Lugo (Galice) « O VELLO CÁRCERE DE LUGO » qui, en mars 2017, a été réhabilitée et abrite, désormais, un centre socio-culturel « Centro Sociocultural O Vello Cárcere ».

 

L’ancienne prison de Lugo pendant la guerre et la post-guerre

 

 

Lien direct pour visiter la prison de Lugo rénovée en mars 2017 :

 

Dans ce lieu de Mémoires du « Centro sociocultural O Vello Cárcere », vous pourrez découvrir une exposition sur l’histoire de la prison de Lugo mais aussi le magnifique poème de Claudio Rodríguez Fer : « PAZ PARA SEMPRE ».

Poème en galicien de Claudio : PAZ PARA SEMPRE

 

Poème en castillan de Claudio : PAZ PARA SIEMPRE

Poème de Claudio en français : PAIX POUR TOUJOURS (traduction proposée par Claudine Allende Santa Cruz et María Lopo)

 

Ce très beau poème « PAZ PARA SEMPRE » est gravé sur le Monumento  « Xermolos de paz e liberdade » ( «Brotes de paz y libertad » ou Germes de paix et liberté), Avenida de Navarra de A Coruña, près du Parque de la Torre de Hércules. Ce « Memorial polas vítimas de represión franquista » a été inauguré en décembre 2010.

Monumento Xermolos

 

 

Si à Lugo le « Centro sociocultural O Vello Cárcere » est de plus en plus visité, les guides touristiques semblent l’oublier. Ils s’intéressent surtout à l’impressionnante muraille romaine de plus de 2 kilomètres qui entoure le vieux Lugo.

Ces remparts rappellent ceux entourant la vieille ville de Dinan (Côtes-d’Armor) et qui ont été érigés au Moyen-Âge ; la longueur de cette muraille avoisine les 2600 mètres. D’ailleurs, cette ville de Dinan est jumelée avec la cité de Lugo.

À Dinan comme à Lugo, il existe une ancienne prison dans laquelle ont été logés des réfugiés espagnols en 1937 fuyant les provinces cantabriques qui tombaient les unes après les autres entre mains des putschistes de Franco.

En début de l’année 1939, elle a à nouveau servi de logement à d’autres civils républicains espagnols obligés de s’enfuir lors de la Retirada  de février 1939 après la chute de Barcelona, tombée sous le joug franquiste le 26 janvier 1939.

 

Agradecimientos a Claudio, Carmen y María.

 

Claudine Allende Santa Cruz.                                                                                                             04 avril 2018