Home » Actualités » Belchite, village-martyr, un nouvel ouvrage

Belchite, village-martyr, un nouvel ouvrage

Dans le dernier numéro de la revue “Histoire” (n°479, janvier 2021), une note de lecture sur Belchite, bourg situé en Aragon, qui fut le théâtre d’une bataille majeure de la guerre d’Es­pagne en août 1937. L’ag­glo­mé­ra­tion fut large­ment détruite, ce qui la promet­tait à une recons­truc­tion après-guerre. Cepen­dant, le géné­ral Franco prit la déci­sion inédite de conser­ver le village en ruines, et de promou­voir la construc­tion d’un nouveau village en aval du premier. Ces ruines furent l’objet d’un usage poli­tique et commé­mo­ra­tif intense de la part du régime auto­ri­taire.

La singu­la­rité de ce site tient dans ce que Franco a voulu en faire après sa victoire : il a été inter­dit à quiconque de détruire ou de recons­truire le bourg qui se devait, à travers ses ruines, de repré­sen­ter la mémoire de cette guerre, inter­pré­tée selon la mystique franquiste comme le symbole de la rédemp­tion espa­gnole après la tenta­tion répu­bli­caine.

Dans son ouvrage “Belchite, Ruines-fantômes de la guerre d’Es­pagne”, Stéphane Michon­neau, profes­seur à l’Uni­ver­sité de Lille, revient sur l’his­toire ce village, premier village-martyr conservé de l’his­toire euro­péenne.

“L’His­toire”, n°479, janvier 2021

Hugues