Home » Mémoires » L'exil dans le Finistère (1937-1939) » “Cap Caval” n°38, Des réfu­giés répu­bli­cains espa­gnols en Pays bigou­den…

“Cap Caval” n°38, Des réfu­giés répu­bli­cains espa­gnols en Pays bigou­den…

Le n° 38 de « Cap Caval – la revue du Pays Bigou­den » vient de sortir. En page 14, l’ami Claude Péron revient sur l’ ‘exode mari­time des réfu­giés répu­bli­cains espa­gnols vers nos côtes, lors de la “Campagne du nord”.

Cap-Caval-n°-38

l’ar­ticle de Claude: Cap Caval 38 article Réfu­giés espa­gnols 1937

La campagne du Nord s’étale entre les mois de juin et octobre 1937. Durant cette période, les troupes franquistes repoussent les troupes répu­bli­caines et finissent par occu­per le nord-ouest de l’Es­pagne. Plusieurs batailles marquent cette période, à commen­cer par celle de Bilbao, au mois de juin, qui provoque la perte totale du Pays Basque. Cet épisode est marqué par les premiers bombar­de­ments de villes par les franquistes et leurs alliés fascistes italiens et nazis alle­mand­s…Peut-on oublier ce lundi 26 avril 1937, jour de marché ?  Lorsque les avions de  la « Légion Condor » de l’Al­le­magne nazie et  ceux de « l’Avia­tion Légion­naire » de l’Ita­lie fasciste rasent Guer­nica au Pays basque. Santan­der tombe le 26 août 1937 entraî­nant la province du même nom dans le camp de Franco. Un mois plus tard, le 21 octobre, Gijón cède à son tour, les Astu­ries, dernier bastion répu­bli­cain, tombe…

 (La campagne du Nord d’après un travail personnel d’Emilio Gómez Fernández – 2006)

(La campagne du Nord d’après un travail person­nel d’Emi­lio Gómez Fernán­dez – 2006)

 

Au cours de cette période, de nombreuses embar­ca­tions venues des ports des Astu­ries abordent, avec des “fortunes” diverses les ports du Finis­tère..