Home » Actualités » Penmar­c’h, 21 avril 2021… 70 ans après

Penmar­c’h, 21 avril 2021… 70 ans après

Le 21 avril 1944, 35 Résis­tants étaient fusillés par les Nazis dans les dunes de Penmar­c’h. Parmi eux, un Répu­bli­cain espa­gnol, Anto­nio García Martín, respon­­sable du groupe de Résis­tance espa­gnole Los Depor­­tis­­tas de Brest.

ANTONIO GARCÍA MARTÍN
Nom de résis­tant : Joseph MORENO (A.D. 89)

Ce 21 avril 2021, Daniel Pardo, un de nos adhé­rents, lui-même fils d’un répu­bli­cain espa­gnol et Penmar­chais d’adop­tion, a été lui rendre un hommage discret mais très émou­vant en allant plan­ter, devant le Monu­ment aux Fusillés sur lequel Anto­nio appa­raît sous son nom de Résis­tant, Joseph Moreno, des fleurs aux couleurs de la Répu­blique espa­gnole.

Penmarc'h, 21 &vril 2021

De manière très symbo­lique, il était accom­pa­gné dans cette démarche par Denis Stéphan, fils de Coren­tin Stéphan, mate­lot sur la pinasse à moteur Saint Thomas, un des trois bateaux de Penmar­c’h sortis en mer le 23 octobre 1937, jour de très grande tempête, afin de rame­­ner à terre les passa­­gers du chalu­­tier Huerta.  Parti de Gijón au moment de la chute de cette ville aux mains des Franquistes, le Huerta avait à son bord 120 répu­bli­cains espa­gnols. Grâce au courage des marins de Penmar­c’h, tous ont pu être sauvés et, quelques jours après, retour­ner en Espagne, en Cata­logne, pour pour­suivre le combat contre les Franquistes.

Rappe­lons aussi que le patron du Saint Thomas, Thomas Lucas, n’est autre que le grand-père de Marcelle Berrou, adhé­rente de MERE-29.

Un très grand merci à Daniel et Denis pour avoir contri­bué à ravi­ver la Mémoire des Répu­bli­cains espa­gnols à Penmar­c’h, Mémoire déjà longue­ment évoquée sur ce site à l’oc­ca­sion de la Jour­née-Souve­nir que nous y avions orga­ni­sée en septembre 2019 (ici). Et une occa­sion supplé­men­taire pour nous de saluer la mémoire de ces coura­geux marins finis­té­riens qui, au péril de leur vie, ont sauvé les nôtres.