Home » Réalisations et projets » Colloques, conférences » Quique Palomo nous parle de mémoire et bande dessinée, le vendredi 3 décembre 2021 à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines à Brest

Quique Palomo nous parle de mémoire et bande dessinée, le vendredi 3 décembre 2021 à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines à Brest

Lors de la journée d’étude “La guerre d’Espagne et l’exil dans la bande dessinée”, modérée par Iván López Cabello et organisée par le laboratoire Héritages et Constructions dans le Texte et l’Image ainsi que par le département d’Espagnol, dans le cadre de l’UE4 Le 9ième art: histoire de la BD, l’auteur et dessinateur Quique Palomo nous a présenté deux romans graphiques écrits en collaboration avec l’hispaniste Ian Gibson qui a accepté d’adapter ses deux ouvrages biographiques  “Vida, pasión y muerte de Federico García Lorca” paru en 1998 et “Ligero de equipaje” en 2006.

Au cours de ces dernières décennies, Ian Gibson est devenu une référence pour les études sur le monde culturel de l’Espagne dans le premier tiers du XXième siècle. Sa connaissance du cadre politique et social et surtout son amour profond pour la littérature espagnole ont fait de Ian Gibson un chercheur d’un grand prestige international. En tant que critique de l’écrivain et poète Federico García Lorca, il a non seulement enquêté sur la vie et l’œuvre immense de Lorca mais a également été activement impliqué dans les demandes de recherches de la tombe du poète.

Quique Palomo est l’illustrateur de la bande dessinée “El Golpe. El pueblo 1970-1973″, en collaboration avec Nicolás Cruz et inspirée de la dictature militaire chilienne.

On ne présente pas Federico García Lorca, le poète et dramaturge espagnol le plus connu du monde et peut-être le disparu le plus pleuré de la Guerre Civile de 1936-1939.

Le roman graphique “Vida y muerte de Federico García Lorca” (2018) transmet parfaitement les évènements fondamentaux de la vie et de l’œuvre de García Lorca , la biographie est organisée en blocs : l’enfance (1898-1910); Grenade (1910-1918); Madrid (depuis 1918); New York et Cuba (1929-1930); la République et son engagement social dans le théâtre. On y croise tous les acteurs de sa vie, si riche, si passionnante, solidaire de ceux qui souffrent, hélas brisée…

Les illustrations transmettent de manière claire, en bleu et noir bicolore ( à l’exception de la couverture et de la quatrième de couverture qui montrent en couleur le petit matin du meurtre), la personnalité et le génie de Lorca ainsi que son environnement. Quique Palomo a intégré dans l’œuvre des images en noir et blanc en tant que documents graphiques  (basés sur des photographies) des moments pertinents de l’histoire de l’Espagne et des premières œuvres de Lorca (Yerma par exemple).

Les dernières pages sont d’une grande nudité et d’une grande intensité, avec presque pas de texte, juste quelques mots prémonitoires de Lorca, un paysage naturel (Víznar) avec un olivier et une chaussure sortant de la terre, la même terre qui a été source d’inspiration originale du poète…

Extrait du poème ¡ CIGARRA ! :

                                                               …y mi sangre sobre el campo

                                                                sea rosado y dulce limo

                                                               donde claven sus azadas

                                                               los cansados campesinos.

Dans “Ligero de equipaje. Vida de Antonio Machado” (2019),  Ian Gibson et Quique Palomo ont uni à nouveau leurs talents pour nous relater la vie du grand poète et philosophe Antonio Machado,  de la génération de 98,comment il a soutenu la Segunda República en mettant sa plume au service de la lutte pour la démocratie et a composé quelques uns des poèmes les plus merveilleux de la langue espagnole, comment il a raconté le paysage castillan et l’angoisse du temps qui s’écoule imparablement…Et comment durant la guerre civile  il a dénoncé avec courage les rebelles et leurs alliés fascistes jusqu’à terminer sa vie, mourant et “ligero de equipaje”, au bord de la mer dans la France de l’exil, à Collioure, à deux pas de la frontière.

Cette fois, les illustrations sont en jaune, noir et blanc, pour rendre hommage aux longues étendues de céréales de Castilla y León, ces terres qui ont donné lieu à certains de ses meilleurs poèmes.

Les dernières pages de la bande dessinée sont ici aussi d’une grande intensité dramatique et illustrent bien pour le lecteur la tragédie  de la dernière étape de vie d’Antonio Machado et des siens pendant six jours de Barcelone assiégée et bombardée par les avions fascistes à Port-Bou puis Collioure où il meurt le mercredi 22 février 1939, tandis que sa mère agonise dans la même chambre et s’éteint trois jours plus tard.

En s’appuyant sur l’exemple de ces deux romans graphiques, Quique Palomo met en évidence l’intérêt de la bande dessinée historique, faciliter la lecture d’œuvres importantes, incontournables et faciliter le travail de mémoire, ici la mémoire de la Guerre d’Espagne et de l’exil républicain. Ne pas oublier les trois  “poètes du sacrifice” nommés ainsi par Rafael Alberti, Federico García Lorca, tombé sous les balles fascistes dans un ravin de Víznar, Miguel Hernández, mort de tuberculose à l’infirmerie de la prison d’Alicante et Antonio Machado brisé par la fatigue et la maladie, symbole de l’exil…

Dernière strophe du poème Retrato,  qui débute le recueil Campos de Castilla  et synthétise les moments de vie les plus importants de la vie d’Antonio Machado, ses idées et ses goûts littéraires…ligero de equipaje, prémonitoire?…

                                              Y cuando llegue el día del último viaje,

                                              y esté al partir la nave que nunca ha de tornar,

                                             me encontraréis a bordo ligero de equipaje,

                                             casi desnudo, como los hijos de la mar.

 

Marie Le Bihan, Mere-29

 

Bibliographie:

Vida, pasión y muerte de Federico García Lorca, Ian Gibson,  Debolsillo, 1998

Ligero de equipaje, Ian Gibson,  Debolsillo, 2006

Cuatro poetas en guerra. Antonio Machado, Juan Ramón Jiménez, Federico García Lorca, Miguel Hernández, Ian Gibson, Editorial Planeta, 2007

El golpe. El pueblo 1970-1973, Nicolás Cruz, Quique Palomo, Pehúen 2014

Vida y muerte de Federico García Lorca, Ian Gibson, Quique Palomo, Ediciones B, 2018

Ligero de equipaje, vida de Antonio Machado, Ian Gibson, Quique Palomo, Ediciones B, 2019